top of page
Un temps fort dédié à la lecture sous toutes ses formes.png

FACILE A LIRE

L'offre de lecture dans les bibliothèques et les lieux de médiation

FACILE A LIRE

Lutte contre l’illettrisme sur le territoire mahorais 

La lutte contre l’illettrisme a été reconnue par le ministère de l’éducation nationale comme une grande cause nationale. 

Selon les résultats de l’enquête nationale de l’Insee en 2012*, 42 % des adultes entre 16-64 ans ayant été scolarisés en France (métropole et outre-mer) sont en situation d’illettrisme, soit 75 783 personnes. À Mayotte, le pourcentage est de 58% pour les adultes en situation d’illettrisme et 39% en situation d’analphabétisme. Il faut relativiser ces chiffres car, si le taux d’illettrisme est le plus élevé de France, cela ne signifie pas que ces personnes n’ont jamais appris à lire ou à écrire. En effet, elles sont considérées comme illettrés en français mais maîtrisent pourtant la lecture et l’écriture en langue arabe. En effet, bien que le français soit la langue officielle du territoire, elle est généralement considérée comme une seconde langue, celle de la scolarité, de l’administration et de l’économie. Les langues maternelles ; le kibushi et le shimaore, sont celles utilisées couramment et par toutes les générations. 

De plus, selon les données 2019 issues de la Journée de défense et citoyenneté, 73 % des jeunes ont été repérés en difficulté de lecture. Cela entraîne de nombreuses situations de décrochage scolaire provoquant, parfois, un phénomène d’exclusion professionnel et de fait social. Il faut savoir que 54% de la population mahoraise a moins de 20 ans. Les jeunes, sortis du cadre scolaire, ne gardent quasiment plus de relation avec la langue française, puisque celle-ci est associée à l’école. Ces chiffres témoignent de la nécessité de mettre en place des dispositifs pour prévenir et lutter contre l’illettrisme dès le plus jeune âge.

À QUI S’ADRESSE FACILE À LIRE ?

Vous êtes une bibliothèque, un établissement scolaire, un CCAS, une association, un organisme de formation, un centre pénitentiaire ou hospitalier ? Les espaces Facile à Lire s’adressent à toute structure accueillant un public adolescent et adulte en difficulté avec la lecture. Ce dispositif vise à créer un espace de confiance et d’expression pour les participants et vient soutenir le projet global de la structure, il doit contribuer à atteindre ses objectifs.

OBJECTIFS 

  • Lutter contre l’illettrisme chez l’adulte par la découverte du plaisir de la lecture

  • Favoriser la cohésion sociale par la valorisation des langues et de la culture locale

  • Former les acteurs à l’accueil de ces nouveaux publics et à l’utilisation de ces espaces

LES OUTILS 

Des ouvrages
• Un fonds documentaire de 50 livres minimum
• Un fonds renouvelé régulièrement en fonction de la fréquentation
du lieu et de l’actualité
• Des ouvrages variés de la région océan Indien et du monde

Un espace dédié

• Un mobilier mobile et fonctionnel
• Des livres disposés de face, un emplacement dédié, accessible à tous et facilement identifiable avec le logo Facile à lire
• Un lieu attractif et propice à la détente

De la formation
• Un programme de formations adapté aux besoins des professionnels
• Des outils pour appréhender et lutter contre l’illettrisme
• Un appui de l’ARLL pour l’utilisation des ressources

De la médiation

• Un accueil des personnes éloignées de la lecture
• La découverte de l’espace Facile à lire et l’appropriation de l’objet livre
• Des animations pour encourager les adolescents et les adultes à s’exprimer librement
• Des visites en librairie, en bibliothèque et autres lieux culturels

DEMARRER LE DISPOSITIF 

La mise en place de Facile à Lire doit répondre à votre projet d’établissement et s’inscrire dans un projet de territoire, pour débuter pensez à :

Merci de votre intérêt .

A SAVOIR 

• Nommer un référent au sein de votre structure et déterminer les besoins de votre public cible
• Définir un budget prévisionnel incluant le fonds documentaire et l’aménagement de l’espace
• Associer des partenaires locaux à votre démarche pour un meilleur rayonnement sur le territoire
• Fixer des indicateurs d’évaluation qui permettront de suivre l’évolution du projet (taux de fréquentation de l’espace, type de publics, adaptation des horaires, nombre d’animations proposées, etc.)
• Solliciter l’ARLL Mayotte et la PLIA pour un accompagnement technique et les institutions (DAC, ANCT, etc.)
pour un soutien financier
• Intégrer le réseau Facile à Lire animé par l’ARLL Mayotte

LIVRES AUX
TEXTES COURTS

Le fonds documentaire, une offre adaptée aux différents lecteurs

LIVRES NUMÉRIQUES
E-BOOKS

LIVRES IMAGIERS

LIVRES FACILES A 
ECOUTER

DOCUMENTAIRES

LIVRES AVEC PAS
OU PEU D'IMAGES

FACILE À LIRE ÇA M’INTÉRESSE ! JE ME LANCE ?

La mise en place de Facile à Lire doit répondre à votre projet d’établissement et s’inscrire dans un projet de territoire, pour débuter pensez à : 

• Nommer un référent au sein de votre structure et déterminer les besoins de votre public cible
• Définir un budget prévisionnel incluant le fonds documentaire et l’aménagement de l’espace
• Associer des partenaires locaux à votre démarche pour un meilleur rayonnement
sur le territoire
• Fixer des indicateurs d’évaluation qui permettront de suivre l’évolution du projet
(taux de fréquentation de l’espace, type de publics, adaptation des horaires,
nombre d’animations proposées, etc.)
Solliciter l’ARLL Mayotte et la PLIA pour un accompagnement technique et les institutions (DAC, ANCT, etc.) pour un soutien financier
• Intégrer le réseau Facile à Lire animé par l’ARLL Mayotte

Dans le cadre de la lutte contre l’illettrisme, l’ARLL et la Plateforme de lutte contre l’illettrisme (PLIA) vous accompagnent dans la mise en place d’un espace Facile à Lire au sein de votre structure. Le dispositif Facile à Lire vise à mieux intégrer les publics éloignés du livre dans les lieux de médiation ainsi qu’à leur transmettre le plaisir de la lecture.

La démarche à Mayotte

L’objectif du dispositif “Facile à lire” est de lutter contre l’illettrisme chez les adultes en proposant, dans les bibliothèques, les associations ou les structures socio-culturelles des espaces qui donnent envie de s’installer et d’y rester. Ces espaces sont dédiés à toute personne ayant perdu, ou jamais connu le goût de la lecture, ainsi qu’aux adultes ayant des difficultés à couper avec le quotidien pour se plonger dans leur imaginaire.

L’idée est venue des pays scandinaves avec le projet Easy to read qui visait à inclure les personnes en situation de handicap dans les espaces publics, leur donnant accès aux différents services comme tout le monde.

En métropole, le Centre régional du livre de Bretagne est précurseur en la matière. Aujourd’hui, on compte des espaces Facile à lire dans la plupart des bibliothèques et médiathèques bretonnes mais aussi dans les centres pénitenciers ou hospitaliers. Livre et lecture en Bretagne a notamment créé le prix Facile à lire décerné chaque année au meilleur espace et à la meilleure animation.

Aujourd’hui, le ministère de la Culture, l’Association des bibliothécaires de France (ABF), l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (Anlci) et la Fédération interrégionale du livre et de la lecture (FILL) s’associent pour déployer sur le territoire français l’offre de lecture Facile à lire. L’ARLL souhaite impulser cette dynamique à Mayotte et propose d’accompagner les structures qui le souhaitent dans la mise en place de ce concept.

Un aménagement particulier

Il faut imaginer Facile à lire comme étant un espace cosy, où des contenus accessibles à tous sont mis à disposition des publics. Le fond documentaire est varié (livres, BD, livres CD ou livres audio/vidéo, tablettes, etc.), l’idée étant de mettre le public en confiance afin qu’il puisse découvrir par lui-même ce qui serait susceptible de lui plaire et de susciter en lui un intérêt pour la lecture. Cet espace dédié doit être repérable par une signalétique bien spécifique, accueillant et surtout non stigmatisant. Le fonds documentaire peut être présenté sur un mobilier spécial, amovible, transportable pour sortir des murs et atteindre un plus grand nombre de personnes. Tout est permis pour favoriser un temps de lecture agréable !

La place des langues dans l’apprentissage

Les langues locales ont un rôle très important à Mayotte ; les reconnaître et les utiliser comme un outil d’apprentissage favorise la confiance en soi des publics éloignés de la lecture car le plus souvent illettrés en français. Il est donc primordial d’intégrer les langues maternelles à la démarche pour attirer tous les publics.

Pour rappel, le livre à Mayotte a toujours été associé à l’apprentissage. Les premiers livres lus par toutes les générations confondues sont des ouvrages religieux, écrits avec un alphabet arabe (coran, barzangui, etc.). Cet alphabet s’est ancré dans les pratiques écrites et a abouti à une communication du shimaore et du kibushi transcrits en caractères arabes. Piocher dans ce que l’on connaît déjà et s’appuyer sur l’existant permettra de créer des passerelles avec le français et d’ouvrir ces personnes à de nouvelles pratiques culturelles.

La situation d’illettrisme dans laquelle se trouvent beaucoup de parents engendre une rupture avec la nouvelle génération et pose problème dans la scolarisation des enfants. L’enjeu est aussi de réunir dans ces lieux les parents et les enfants pour partager un moment de plaisir autour du livre et de la lecture.

Facile à lire à Mayotte doit devenir un outil d’apprentissage ludo-pédagogique.

La place des langues dans l’apprentissage

La mise en place du dispositif dans les structures nécessite la signature de la charte.

Aux critères déjà cités s’ajoutent la création d’une démarche partenariale et la mise en place d’activités de médiation.

En fonction des objectifs prédéfinis de la structure et du choix des ouvrages, un programme de médiation doit être élaboré par les personnes en charge du dispositif.

L’ARLL en partenariat avec la PLIA met à disposition des structures un kit Facile à Lire qui comprend :

– Des conseils pour la mise en place du dispositif
– une sélection d’ouvrages (de l’océan Indien et d’ailleurs)
– des formations
– des ressources pour l’animation des espaces (fiches ateliers)

Logo-Facile-a-lire.jpg

Facile à Lire

QUI CONTACTER ? 

AGENCE REGIONALE DU LIVRE ET DE LA LECTURE

Maria CHARIFIA ACHIRAFI

Raïna MADI

Chargée de projets lutte contre l'illettrisme

06 39 23 39 70

Plateforme de lutte contre l’illettrisme et l’analphabétisme

ASSAIMAHANI ATTOUMANI 

Assistante Formation communication 

06 39 23 25 84 

Agence nationale de la cohésion des territoires 

Madi VELOU

Délégué du Préfet à la politique de la ville 

02 69 63 52 01

OU TROUVER LES OUVRAGES ? 

logo maison des livres.jpg

LA MAISON DES LIVRES

24, place mariage, 97600 Mamoudzou 

02 69 61 14 97

93324764_1952341938243029_5341828865314521088_n_edited.jpg
Bouquinerie.jpg

LA BOUQUINERIE

15 Route de vahibé, 97605 Passamainty

02 69 61 11 78

AU FIL DU KALAME

Rue du commerce , 97620 Chirongui

02 69 61 57 07

bottom of page